Domaine Du Bois de Saint-Jean - Xavier Anglès - Côtes du Rhône Villages



Xavier Anglès - Domaine du bois de Saint Jean

Appartenant à Xavier et Vincent Anglès, le domaine est situé à Jonquerettes, sur l’aire d’appellation « Côtes du Rhone Villages Gadagne » (Vaucluse).

Bien que la famille de Xavier réside sur ce village depuis le 17e siècle, on fait du vin, chez les Angles, depuis 1986 grâce aux vignes de son arrière grand-père. Xavier se souvient très bien des premières vendanges au pressoir manuel et du soutirage qu’il faisait, adolescent, avec des sceaux… Une autre époque…

Aujourd’hui, le domaine a grandi et s’étend sur 50 hectares et plusieurs appellations. Côtes du Rhône Villages Gadagne, évidemment, mais aussi Vacqueyras et Châteauneuf-du-Pape.


La belle histoire

Quand on est amateur de vin, celui-ci est encore meilleur quand l’histoire est belle.

Et cette cuvée en est une, de belle histoire… mais ce n’est pas moi qui vais vous la raconter mais Gabin, le fils de Xavier :

Joseph Requin

« Au mois de Mai 1910, mon arrière arrière-grand-père Joseph Requin plantait la première vigne du Domaine. Cent ans ont passé… Moi, je suis né le 10 Mai 2010 et j’ai soufflé à mon papa Xavier et mon Tonton Vincent de faire une cuvée spéciale avec cette vigne. Ils m’ont dit qu’elle comportait plus de dix cépages et une rare complexité aromatique. En attendant de pouvoir la déguster, je vous invite à découvrir tous ses sens. »

Gabin.


Cette cuvée est donc un héritage de cépages, âgés de 110 ans. Des rouges, des gris, des blancs, plantés sur une seule et même petite parcelle.

Plus de 10 cépages dont du Grenache, Mourvèdre, Syrah, Cinsault, Carignan, de la Counoise, du Picardin, de la Clairette rose et j’en passe…





Cette cuvée est plus qu’un vin, c’est une mémoire, un témoignage familial que Xavier Angles nous livre aujourd’hui.

Pure Cent - Côtes du Rhône - 2016

Pure Cent - Côtes du Rhône - Domaine du Bois de Saint-Jean

D’entrée, le nez s’affiche gourmand. On y plonge volontiers pour découvrir des arômes de fruits noirs cuits, d’épices, de sous-bois. Des touches iodées et fumées complètent le tout.

En Bouche, le vin est rond, puissant et les tanins sont très fins. En plus de ce que l’on perçoit au nez, la violette s’invite en bouche et ramène de la fraîcheur en intensifiant la palette aromatique.

La finale est longue et généreuse sur les fruits noirs et la violette, avec une légère amertume en pointe.

Un vin plein, complexe, à la fois gourmand et racé. Le genre de vin qui donne envie de passer du temps en cuisine…


Prix caveau : 16,50 euros

Attention !!! Il ne reste seulement que quelques bouteilles de « Pur Cent » mais vous pouvez le trouver ICI


Si vous avez aimé cet article, il y'a un petit coeur en bas à droite 😉