Domaine Pierre Amadieu - Gigondas

Je vous parle de ça, il y a bientôt 100 ans, en 1929 pour être précis… Pierre était violoniste, enfin, il jouait dans les bars, se faisait trois sous et puis la sentence est tombé : « Vous avez une pneumonie ! » (Vous aurez compris que je vous la fais courte).

Un des remèdes était le grand air, celui des champs… et des vignes.


Tu es Pierre et sur cette pierre, tu bâtiras ton vignoble...

Pierre Amadieu (1910-1991) - (@domaine Pierre Amadieu)

Pierre cultive les 7 hectares de la famille, pour se refaire une santé, et développe de manière massive la vente en bouteilles, avec le nom de Gigondas. Il sera, d’ailleurs, le premier à le faire de manière massive, bien avant la reconnaissance de l’appellation (1971).

Il développa également, le négoce de vin avec des appellations, comme Tavel et Châteauneuf-du-Pape. Pierre Amadieu passera sa vie à faire rayonner son village. Il passe de 7 hectares à 137 hectares, se démène comme un diable pour faire connaître ses vins, jusqu’à figurer sur la carte des vins du "France" (le célèbre paquebot). Il fait l’acquisition de domaines, dont le Clos Romane, au nord des Dentelles de Montmirail. Il acheta même aux enchères, un ancien tunnel de chemin de fer, pour y élever ses vins. 160 mètres de long, pour 159 foudres...


Écolo avant l’heure, il fit paître 1200 moutons dans ses vignes. Résultat : enherbement maîtrisé et fumure naturelle.

Il planta des cyprès, des oliviers, qui concourent aujourd’hui à la diversité de la flore. Bref, un sacré bonhomme, qui a légué à sa famille, un des domaines phare de Gigondas Comme quoi, une bonne pneumonie…


"Je suis la vigne et vous les sarments…"

Il fut rejoint par ses fils et c’est aujourd’hui, ses petits-enfants qui ont pour mission de transmettre et d’embellir le travail de leur grand-père.

C’est avec Jean-Marie que j’ai eu le plaisir de faire ses découvertes. Une balade sur les terres de la famille, à 400 mètres d’altitude, au Nord-Est des Dentelles de l’appellation, sur le terroir du « Pas de l’aigle ». Un endroit protégé, préservé, où l’air est plus frais... Vu que je m’y suis rendu pendant la canicule, cette atmosphère n’était pas négligeable… Si les chaleurs n’ont épargné personne, là-haut, la vigne a l’air de moins souffrir. La véraison prenait son temps, quand plus bas, les raisins affichaient déjà leurs couleurs.

Gigondas - Le Pas de l'Aigle

La question de l’évolution climatique a occupé une belle partie de notre échange. Une réflexion de tous les instants pour Jean-Marie, mais qu’il aborde avec un optimisme qui peut surprendre.

Il le voit comme l’opportunité de changements heureux pour la nature.

Un genre de « coup de pied aux fesses pour amorcer le changement ». Pour lui, une réflexion sur l’amendement des sols, les techniques de rétention d’eau, d’enherbement sont nécessaires pour le bon soin du végétal. Car « quand la vigne a assez d’eau pour vivoter, tout va bien ! C’est quand elle stress que l’on voit les maladies dormantes apparaitre… », mais c’est trop tard… Alors vaut mieux vaut anticiper maintenant...

Une des choses souhaitées par la grande majorité des vignerons de la vallée du Rhône (au moins la partie sud), est l’arrivée de nouveaux cépages résistant à la sécheresse, comme le Cinsault et le Carignan, pour les rouges et la Clairette pour le blanc.


"Et bénis sont ceux qui sont doux, car ils hériteront la terre…"

Si le travail de vigneron, est toujours passionnant, même dans toute sa fragilité face à la nature, il est d’autant plus émouvant, quand il est transmis avec simplicité et humilité.

Il s'attendrit sur les anecdotes, sourit timidement sur les réussites, et n'oublie pas d'accueillir la joie qu'il a de faire ce métier...

Chaque histoire racontée, fait partie de celle de Jean-Marie, mais à aucun moment, il n’est plus grand que cette dernière.

Cette génération pourrait se targuer d’avoir magnifié cet héritage. Il n'en ait rien...

Seulement, l’apport d’une famille et d’un esprit, qui se mettent au service d’un terroir et d’une appellation.


Merci à Jean-Marie pour son accueil, de m'avoir fait découvrir son domaine, ces échanges entre histoires et réflexions. Merci pour sa passion, ce qui me permet de vous la transmettre (un peu) à mon tour…


Les Vins

Si le domaine propose plus de 20 références (Pierre Amadieu possède également une partie négoce), ici je me concentre sur la partie, vin de domaine, et notamment, sur leurs 3 Gigondas.


Cuvée « Romane Machotte » - 2020

Le premier Gigondas de la gamme. De la densité, une belle tenue avec un fruit vivant, mais aussi légèrement marqué sur la violette et les notes de garrigue. Des tanins en petits grains très agréables. Un vin qui repose sur un bel équilibre entre générosité et fraîcheur. Prix : 15 euros


Cuvée « Pas de L’aigle » - 2017

La grande Cuvée du domaine. On est clairement sur un vin qui vous invite au recueillement. Une grande richesse aromatique sur les fruits confiturés, notamment de figues, de fraises. On va avoir des notes un peu plus fumées, parfois cacaotées. Bref, ça bouge… En bouche, il y a une sensation d’onctuosité avec une indéniable profondeur. Sa fraîcheur et ses tanins, bien intégrés, confèrent de l’aisance. C’est fin, harmonieux et racé. Un grand vin.

Prix : 22 euros


J’ai eu le plaisir de pouvoir déguster deux vieux millésimes. Vous pouvez être rassuré, la garde est impeccable.


Cuvée « Grand Romane » - 2020

Mon petit coup de cœur de la gamme ! Déjà pour son aromatique, très floral et sa pointe de gourmandise, mais aussi de la complexité avec des touches de thym et d’olives noires. J’ai beaucoup aimé ce contraste entre sensation de légèreté, de finesse et une structure solide avec des tanins argileux, mais fins. Et une belle finale qui n’en finit plus… Un vin qui m’a entraîné avec lui. Prix : 17 euros


Conclusion De l’équilibre, de la finesse et l’expression pour ces Gigondas. Vous noterez un très bon rapport qualité/prix. Un bon moment de bout en bout. Ça tombe bien, c’est cela que je raconte…



👉🏻Ne manquez aucun article en devenant membres du blog

👉🏻Vous pouvez également me suivre sur Facebook et Instagram


Posts récents

Voir tout