La Tour de Gâtigne - Jérôme Guibal - Duché d'Uzès


📍Situé à Saint-Chapte (Gard) dans sur l'appellation Duché d'Uzès.

La Tour de Gâtigne est une ancienne commanderie élevée par les Templiers en 1212. Depuis les Templiers sont partis avec leurs trésors mais ont laissés le plus précieux... Un magnifique terroir fait de terrasses anciennes. Un sol argileux et caillouteux voit vieillir les 100 hectares de vignes de Jérôme et Jean-Michel Guibal.

Jérôme Guibal - La Tour de Gâtigne

La famille Guibal valorise ce lieu depuis 1835 et a plantée une grande variété de cépages... Syrah, Grenache, évidemment mais aussi du Merlot, du Cabernet Franc, Cabernet Sauvignon, et plus récemment du Nielluccio, cépage emblématique de la Corse. En tout 13 cépages parcourrent le domaine dont le passage en Bio se fait cette année.

Le domaine est sur 3 appellations : Duché d'uzès, Igp des Cévennes et Igp du Gard. Il produit environs 100 000 bouteilles par an. Ça commence à taquiner...


Ce qui me plaît dans ce domaine (et comme dans beaucoup d'autres) c'est cette réflexion incessante sur la biodiversité et l'écologie, cette réflexion sur les 20, 30 prochaines années quitte à prendre des risques économiques. Lors de mon passage à la Tour Gatigne, j'ai pu sentir "l'urgence" qu'il y'avait à péreniser cet écosysteme et la santé des vignes malgré un système économique qui n'encourage pas toujours à aller dans ce sens. Profit et bon sens ne se rencontre pas toujours mais les Guibal restent optimiste et ambitieux pour leur domaine.

Si vous allez au domaine, demandez Jérôme ou Jean-Michel et ils vous parleront de leur métier avec passion.


La cuvée 24

Cuvée 24 - La Tour de Gâtigne

Cuvée prestige du domaine, elle doit son nom à son temps d'élevage... 24 mois en barriques neuves. Pari risqué à l'heure où les arômes de bois passent de mode mais pari réussi grâce à la maîtrise de Jérôme et Jean-Michel.

Cet assemblage de Syrah et de Grenache à un nez complexe sur la fraise et la cerise mûrs. Des notes de fruits secs, de réglisse, de vanille précèdent les touches boisées. Le bois est subtil et ne masque pas la trame aromatique.

En bouche, cette dernière est l'exacte copie du nez, portée par une générosité, une rondeur soyeuse et des tanins fins mais qui s'assoupliront encore avec le temps. Un joli vin que je qualifierai de plein avec une finale aromatique longue et puissante.


Prix : 17 euros


Si vous avez aimé cet article, il y a un petit coeur en bas à droite 😉

Vous pouvez également me suivre sur Facebook et Instagram